Une grossesse inatendue

Une grossesse inatendue

 
Crédit photo
Crédit photo

Du plus loin que je me souvienne j’ai toujours voulu avoir des enfants je crois que le fait d’être enfant unique a renforcé ce désire.
Avec mon mari nous étions sur la même longueur d’onde sur ce point là. Nous voulions des enfants et pas qu’un mais deux et pourquoi pas trois,

Depuis l’arrivée de la contraception beaucoup vivent dans une sorte d’illusion du contrôle de la procréation.
En ce qui nous concerne nous avons toujours été réaliste et savions très bien que ce n’était pas parce que nous voulions un enfant à un moment de notre vie que celui-ci allait arriver parce que et quand nous l’avions décidé.
Le destin, la nature, garde toujours la main sur cet événement et au fond c’est sans doute mieux ainsi…

Nos filles nous les avons désiré plus que tout et c’est mère nature qui a décidé pour nous du moment où elles devaient arriver, dans un lapse de temps plus ou moins long…
Mais mère nature a tendance à être plutôt généreuse avec nous voir même d’humeur blagueuse!
Par exemple quand nous espérions un second enfant ce n’est pas un mais deux bébés qui ont pointé le bout de leur nez. Une surprise que nous avons vécu avec beaucoup de joie et du coup nous qui hésitions à tenter un petit troisième le problème était réglé, nous passions directement de un à trois.

La famille était au complet, chacun avait pris ses marques et sa place. Tout roulait bien ainsi à cinq…
Mais voilà, mère nature, la blagueuse qui n’a pas perdu son sens de l’humour nous a réservé une nouvelle surprise!
Début mai je me sens barbouillée, pas la grande forme, un virus sans aucun doute. Mais au bout de plusieurs jours pas d’amélioration et une consultation médicale s’impose.
Avant de prendre rendez-vous un doute me prend, serais-je enceinte? NON impossible car toujours fait ce qu’il fallait pour que ça n’arrive pas et en plus aucun retard, donc situation improbable.
Pourtant je décide quand même de faire un test de grossesse non pas pour confirmer mais plutôt le contraire car c’était sûr que mon médecin allait penser à cette possibilité. Au moins j’aurais déjà la réponse car encore une fois cela était juste impossible.
A peine le test fait une deuxième barre apparaît, sur le coup je ne comprends pas et je me dis que c’est forcément un faux positif. Mais un faux positif ça existe vraiment?
Je ne suis plus sur de rien et ne comprends toujours pas, je n’arrive plus à réfléchir calmement je suis prise de bouffées de chaleur, une immense émotion m’envahit. Je ne sais pas si je suis heureuse ou non.

Je suis enceinte, mais comment cela a t-il pu arriver? Heuuu… en faite oui je sais comment mais je ne rentrerai pas dans le détail :))) mais plutôt comment est-ce possible alors que tout était fait pour ne pas que ça arrive et aussi depuis combien de temps.
Acheter un nouveau test pour en être sur mais je ne serais pas plus avancée. Je décide donc de faire immédiatement une prise de sang qui me confirmera avec certitude. Les quelques heures d’attente m’ont paru interminables pour finalement confirmer ce que je n’arrivais pas à croire.
J’étais belle et bien enceinte et de plusieurs semaines.

Un bébé surprise, un petit clandestin s’est embarqué dans notre vie à cinq. On s’était toujours dit si un jour un bébé arrive sans le vouloir il serait le bienvenu, mais ça m’a tout de même fait un drôle d’effet.
J’ai attendu que mon mari rentre pour lui annoncer avec une certaine appréhension.
Au début devant ce test qu’il tenait dans ses mains, aucune réaction. Je crois que, comme moi, il lui a fallu du temps pour que l’info monte au cerveau! Et puis un petit sourire au coin de sa bouche s’est dessiné, il était très surpris mais heureux.
Pas un seul instant nous avons envisagé de ne pas garder cet enfant, il était là et c’était forcément pour une bonne raison.

Pourtant en ce qui me concerne j’ai eu beaucoup de mal à me projeter dans cette grossesse. Je ne comprenais pas comment j’avais pu être enceinte de presque 8 semaines sans m’en rendre compte.
La première échographie officielle arrive et c’est seulement là que j’ai vraiment réalisé que je portais notre nouveau petit bébé.
Pas un instant je n’ai pensé que je ne voulais pas de lui, mais ma tête et mon corps n’était pas sur la même longueur d’onde à ce moment là. Des projets à cinq pour l’avenir proche et lointain, un nouveau travail depuis peu pour moi et ce petit bout qui arrive là comme ça, un vrai chamboulement.
Il m’a fallu juste un peu de temps pour me rendre compte que malgré des projets bien tracés, en définitive il avait déjà prit toute sa place dans notre coeur et que cet enfant « non attendu » était peut être de façon inconsciente profondément désiré…

« Mon petit amour sache que l’on t’aime déjà très fort et que l’on t’attend tous avec beaucoup d’impatience »

Article lu 442 fois.

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 thoughts on “Une grossesse inatendue

  1. Whouou, quel aventure! Déjà qu’envisager le 2e nous demande une organisation de fou, alors 4 !!! Je vous tire mon chapeau, Nous serions en panique totale, lol. En tout cas, Bravo et bon courage à toi 🙂

Laisser un commentaire